Objectif

L’Union, fondée en 1988, vise à promouvoir au niveau européen les recherches en matière de systémique et de ses applications. L’UES est une union de sociétés savantes nationales. Les sociétés savantes de systémique de chaque pays européen peuvent faire une demande d’adhésion à l’UES. L’UES s’efforce de constituer, avec son réseau de sociétés, un contexte propice aux progrès de la systémique (qu’il s’agisse de ses fondements théoriques, de ses méthodologies ou de ses applications) et à sa diffusion, notamment en favorisant les échanges transdisciplinaires.

Membres

  • Associations membres de l’UES

    Association Française de Science des Systèmes (AFSCET)

    Associazione Italiana per la Ricerca sui Sistemi (AIRS)

    Hellenic Society for Systemic Studies (HSSS)

    Sociedad Española de Sistemas Generales (SESGE)

    Asbl Systèmes & Organisations (S&O)

    Membres associés de l’UES

    Associazione Italiana di Epistemologia e Metodologia Sistemiche (AIEMS)

Activités

De nombreuses manifestations : réunions, séminaires, écoles d’été, congrès et publications, sont organisées, co-organisées ou coordonnées par l’UES.

A) Congrès Européens de Systémique

Cette manifestation a lieu tous les trois ans (liste en fin de notice) et constitue un grand moment de rencontre des systémiciens européens et même du monde entier. Elle exprime la fonction relationnelle et d’interface assurée par l’UES ainsi que le rôle synergique de la systémique. Articulant approches théoriques, méthodologiques et pratiques, la systémique contribue en effet à la synergie des différentes disciplines, favorisant de la sorte le développement scientifique, social, économique et technique. Les congrès de l’UES visent à décloisonner les approches des spécialistes des diverses disciplines :

  • en leur permettant d’ échanger et de comparer leurs idées,
  • en leur offrant un cadre et une méthode pratique d’analyse. Les conférences et communications présentées à ces congrès sont transdisciplinaires et situées au carrefour de la science et de 1’épistémologie. Parmi les principaux thèmes abordés, on peut distinguer trois groupes :
  • thèmes transversaux : cybernétique, histoire et évolution de la systémique, épistémologie, complexité, adaptation, émergence, chaos, cohérence, autonomie, auto-référence, autoorganisation,
  • méthodologies : système général, formalisation, modélisation, organisation, réseaux, hiérarchie, dynamique des systèmes,
  • applications :

o technologie, automatique, robotique, intelligence et vie artificielles,
o pratiques et expériences dans les systèmes naturels (biologie, médecine, écologie, etc.)
o pratiques et expériences dans les systèmes techniques, administratifs et socio- économiques, management, décision, stratégies,
o cognition, information, communication, éducation, langage naturel, psychologie, thérapies familiales.

B) Diffusion de la pensée systémique

L’UES encourage et facilite, au travers de ses sociétés adhérentes, tous moyens de diffusion de la systémique par l’écrit, Internet et par des formations à destination des étudiants et des professionnels. En matière d’écrit, les Congrès européens ont donné lieu à une publication d’Actes reprenant la plupart des communications.
En matière d’internet, l’UES est présente par les sites de ses sociétés adhérentes et de la revue internationale Acta Europeana Systemica
(http:/aes.ues-eus.eu/).